Paris, le 1er août 2010

Madame, Monsieur,

Je vous remercie de bien vouloir m'envoyer le remboursement de mes biscottes "Jeu de mer" car je ne suis pas convaincu.

D'habitude, je mange des craquelins le matin. 

"Des quoi ?!?"

Des cra-que-lins ! C'est trop bon et on peut les couper en deux très facilement pour les tremper dans le thé au lait.

J'ai essayé de couper mes biscottes "Jeu de mer" en deux après les avoir tartinées de confiture de mûre et je peux vous dire que mes draps s'en souviennent.

Ce n'était pas une bonne idée... à moins que vous mettiez bientôt des petits pointillés !

pr