Paris, le 9 juin 2010

Madame, Monsieur,

Je vous remercie de m'envoyer le remboursement de mes biscuits Napoletano car je n'en ai pas tiré la satisfaction attendue.

La première ville italienne que j'ai visitée, c'est Naples alors on ne me la fait pas !

Dès que j'ai ouvert l'étui de mon Napoletano, j'ai compris ce qui clochait : il manque trop d'ingrédients pour que vos biscuits portent le nom qu'ils portent pourtant.

Les pêcheurs de la baie de Naples : introuvables ! Pompei et Herculanum : disparus ! Capri : c'est fini !

Et le volcan, hein ? Il est où le volcan !?! 

J'ai ouvert chacune des six pochettes de Napoletano en espérant à chaque fois... en vain, car j'ai n'ai pas trouvé la moindre trace du Vésuve.

preuveNap