Paris, le 16 novembre 2009

Madame, Monsieur,

Je vous remercie de bien vouloir me rembourser mon paquet de Presskaffé Green car je n'en suis pas satisfait.

En effet, j'ai tenu à m'en faire une tasse juste en rentrant de chez l'épicier mais j'ai eu un mal de chien à ouvrir le paquet : j'ai tellement forcé que le paquet a explosé.

Il y avait des dosettes dans tout l'appartement !!!

Ensuite, la première dosette m'a résisté tant et si bien que j'ai essayé d'en venir à bout avec les dents : impossible !

J'en ai pris une deuxième que j'ai fini par ouvrir avec des ciseaux, ce n'est pas très pratique.

Déjà chez l'épicier, j'aurais dû m'en douter : la fermeture éclair de mon porte-monnaie ne voulait pas s'ouvrir et quand j'ai voulu sortir du magasin, la porte était coincée.