Paris, le 11 mai 2009

Madame, Monsieur,

J’ai acheté un flacon d’eau écartype et je souhaite obtenir son remboursement car je n’en suis pas satisfait.

Les taches, c’est ma passion. J’ai même failli faire mon mémoire de maîtrise à leur sujet mais mes professeurs n’ont pas voulu, j’étais déçu.

J’adore aller au restaurant : j’essaie toujours des nouveaux plats, et j’en badigeonne un peu mes vêtements comme ça en rentrant je peux essayer de les détacher.

Parfois, j’attends des semaines, voire des années avant de m’y atteler, le défi n’en est que plus excitant.

Mais avec l’eau écartype, tout est trop standardisé. En effet, mon plaisir à moi c’est de choisir méticuleusement le produit adapté à chaque tache.

Là, c’est la bombe atomique à tous les coups. Personnellement je ne vois pas l’intérêt et puis pour l’environnement, les produits actifs à large spectre, c’est la cata !

En plus, ça ne marche pas très bien, surtout sur les taches sèches… alors que mes recettes de grand-mère, sont toujours exactement adaptées.

Par exemple, les taches de graisse de vélo - parmi mes préférées - avec l’eau écartype, même après 3 lessives, je voyais encore les crans de la chaîne : ma doudoune blanche n’était pas mettable !

Je peux vous dire que grâce à mes trucs et astuces par contre, ces taches sont très bien parties en deux temps : d’abord du beurre qui a dissout la graisse de vélo et puis du produit vaisselle pur pour parfaire la finition.

Et tout ça sans aucun produit chimique !