Paris, le 30 juillet 2007

Madame, Monsieur,

Je viens d’acheter un flacon de ALGOVIVE "Exterminateur d'odeur" (cf. les preuves ci-jointes) et je vous demande de me le rembourser car je n’en suis absolument pas satisfait.

Suite à une rupture délicate, je ne peux plus sentir l’odeur de l’huile d’olive sans défaillir. C’est simple : à peine le parfum piquant atteint mes narines que je fonds en larmes.

Mais sur les conseils du diététicien de mon club de danse (je fais du rock acrobatique pour me détendre), je dois consommer au moins un litre d’huile d’olive par mois, pour la santé de mes tendons… qui sont indispensables à une bonne pratique des figures, selon lui !

Quand je lui ai parlé de mon problème de réminiscence olfactive, il m’a tout de suite conseillé ALGOVIVE "Exterminateur d'odeur" (il a réponse à tout, ça m’énerve !!!).

J’ai foncé l’acheter et je me suis fait une bonne friture d’anchois à l’huile d’olive.

Depuis, je frotte, je frotte avec ALGOVIVE "Exterminateur d'odeur" mais mes mains, ma barbe, mes cheveux sont profondément imprégnés d’une odeur entêtante d’huile d’olive.

Je suis désespéré. Ce produit ne m’a servi à rien et je n’ai jamais été aussi entouré de ce maudit parfum !

preuve_palm