Paris, le 21 mai 2007

Madame, Monsieur,

Je vous écris car je souhaite être remboursé de mon lot de 4 faisselles de MILAN au chèvre dont je ne suis pas satisfait.

En effet, j'ai été élevé dans une ferme en Ardèche et mes parents, très pauvres par choix, ne voulaient vivre que de leur élevage de chèvres angora.

Nous mangions de la chèvre, nous avions des vêtements tricotés en laine de chèvre et des sandales en cuir de chèvre fabriquées par ma mère.

Evidemment, au petit déjeuner, pas de camembert mais toujours et encore des fromages de chèvre.

J'ai acheté par hasard vos yaourts au lait de chèvre et cela m'a rappelé cette époque où je ne rêvais que de manger un steak. La chèvre, je n'en pouvais plus !

La faisselle de MILAN a vraiment trop le goût de chèvre, un goût trop prononcé pour moi en tout cas... trop de mauvais souvenirs, je n'ai même pas pu manger les 4 !!!